Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Le mot du président de la Chambre

Le mot du président de la Chambre

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Mot du président concernant la crise sanitaire et économique actuelle due au COVID19, touchant fortement le secteur agricole.

Chères agricultrices, chers agriculteurs,

Je m’adresse à vous aujourd’hui, en tant que président de la Chambre d’Agriculture de Guyane, représentant des professionnels du monde agricole en proie aux mêmes inquiétudes qui vous traversent durant cette crise sanitaire et économique sans précédents. La propagation du COVID19, en plus d’être une véritable catastrophe pour la santé de l’ensemble de la population, a un impact désastreux sur le bon fonctionnement et le développement de l’agriculture guyanaise.

Vous, producteurs, éleveurs et transformateurs êtes en grande difficulté et peinez, malgré votre passion et votre détermination, à vivre de vos activités respectives. Beaucoup d’entre nous sont en grande précarité. Nous, élus de la Chambre, sommes tous conscients du combat quotidien mené pour la survie des exploitations et restons attentifs. Cette situation, que nous subissons, est liée à la fermeture de nombreux points de vente et marchés, à la quantité restreinte de places disponibles pour les ventes des agriculteurs et agricultrices et à la difficulté d’écouler les stocks de produits frais durant cette épidémie. L’agriculture du territoire est essentielle pour les consommateurs et plus largement pour une forme d’indépendance alimentaire. Il est donc bon de rappeler que tout doit et sera mis en œuvre pour la préserver. La Chambre d’Agriculture ainsi que les acteurs du monde agricole partagent l’ambition de protéger vos intérêts, réfléchissent à des solutions pérennes et sont d’ores et déjà force de propositions auprès des institutions étatiques. Nous travaillons activement à ce que les dispositifs proposés s’étendent à la totalité des exploitants agricoles et non plus à un petit nombre sous des conditions extrêmement limitantes.

La Chambre d’Agriculture continue, par ailleurs, de remplir ses missions principales : accueil, conseil et accompagnement des agriculteurs et agricultrices. Nos conseillers de proximité, aussi bien au siège de Macouria que dans les antennes délocalisées de l’Ouest, des Savanes, de l’Est et du Sud se tiennent à votre disposition pour vous informer sur les divers dispositifs mis en place par les services de l’Etat afin d’aider l’ensemble de la profession à surmonter les difficultés engendrées par la perte de revenus (fiscalité, prêts, aides financières).

Nous réaffirmons notre volonté d'agir pour une politique agricole forte et souhaitons à travers ce court message rappeler que notre raison d'être est l'agriculture guyanaise et les agricultrices.eurs qui travaillent sans relâche dans des conditions qui doivent d’être optimales.

Nous vous soutenons dans cette période difficile et sommes prêts pour l'après COVID19...

Sincères salutations,

Albert SIONG